menu

Le Zen Shiatsu

Le Zen shiatsu 禅指圧

Le Zen shiatsu 禅指圧 est une forme de shiatsu crée et enseignée par Shizuto Masunaga (1925-1981), fondateur du Iokaï Shiatsu Center of Tokyo. Le Iokai shiatsu est indissociable, pour le praticien, de la pratique de la méditation et du Do In. Le Iokaï shiatsu est très attaché aux textes classiques de la Médecine Traditionnelle Chinoise, le shiatsu et la MTC ayant la même approche théorique.

 

Shizuto Masunaga

Shizuto Masunaga

Le Shiatsu est né au Japon au début du XXème siècle. 
Il trouve son origine dans le do in ankyo, lui-même issu du Té até 手当 qui signifie « La main qui se pose au bon endroit, au bon moment, de la bonne manière pour soulager ».

Le « Té  até » a été la première des formes de traitement dans la médecine chinoise.

Corps, Cœur, Esprit  sont envisagés comme une globalité inséparable de la Nature dans laquelle ils évoluent.

Le Iokai Shiatsu est un dialogue silencieux qui s’instaure entre le jusha (receveur) et le praticien et qui nous amène à ressentir les mouvements du Ki (énergie vitale). Le ki nous traverse dans toutes les directions, comme un flux invisible et subtil nous reliant à la terre et au ciel selon le principe yin yang de la médecine traditionnelle chinoise. Chez tout un chacun, ces mouvements du ki, sont plus ou moins entravés ou bloqués, causant différents désordres organiques, structurels et émotionnels.

Le traitement shiatsu consiste à déceler ces blocages du ki et à mobiliser le potentiel vital qui est en chacun de nous afin de retrouver la voie de l’équilibre yin yang.

Ce toucher juste et bienveillant éveillera un sentiment de confiance et de sécurité parfois « oublié » dans les profondeurs de notre être. Cette confiance retrouvée ouvre en douceur nos perceptions et améliore de ce fait notre relation à nous même et à notre entourage.

Au fil du traitement, émergent les ressources.

Le calme ressenti pendant le shiatsu permet un dialogue silencieux avec le praticien, une communication non verbale se met en place. Le praticien peut alors mobiliser les ressources du receveur et leur permettre d’émerger. On dit du Iokai shiatsu qu’il « ouvre les passages » et lorsque les passages sont libres, les transformations peuvent avoir lieu.

Le silence et le calme expérimentés pendant la séance de shiatsu sont proches de l’état méditatif que l’on ressent en assise méditative.

Ainsi, au delà du bien-être immédiat et profond que peut procurer le shiatsu, il est une voie de connaissance et de maîtrise de soi.

 Comment se déroule une séance ?

Vous êtes allongé ou assis au sol* sur un futon, le shiatsu se pratique à travers des vêtements confortables.

Simple et naturel, le shiatsu combine mobilisations articulaires, étirements et pressions avec les pouces, les mains, et parfois aussi les pieds, les genoux et les coudes sur les méridiens dans lesquels circule le Ki.

Le shiatsu n’est ni douloureux, ni appuyé, ni « fort ». Il n’est pas particulièrement doux ou léger non plus. Il est juste. Cette justesse c’est la pression dont vous avez besoin à un moment donné.

En effet, le shiatsu ne sera jamais fait au-delà de vos capacités musculaires, articulaires et émotionnelles. Vos besoins spécifiques sont le fil conducteur de la séance. Le shiatsu qui est un moment unique de calme et de connexion à soi-même n’entre pas dans la case massage. Il est un art de santé et de bien-être qui valorise les ressources qui sont en vous. Il ne vous dispensera, en aucun cas, d’un quelconque traitement médical.

Shiatsu en position latérale

Shiatsu en position latérale

Il vous aidera à :

On peut recevoir un shiatsu à tous les âges de la vie mais il est particulièrement recommandé aux personnes âgées ou convalescentes.

*si vous n’êtes pas en mesure de vous asseoir ou de vous étendre au sol, le shiatsu peut se pratiquer sur une table ou assis sur une chaise.

 Qui peut recevoir un shiatsu ?

Absolument tout le monde ! C’est la formation, la pratique et l’expérience du praticien qui déterminent comment aborder le shiatsu auprès de tel ou tel public.

Un nouveau né, une vieille personne, une personne fragile, handicapée, malade, un sportif de haut niveau, un hyper actif, une femme enceinte ou allaitante, un enfant, un adolescent… chaque profil recevra le shiatsu qui lui convient, d’une durée adaptée à ses capacités.

Quand recevoir un shiatsu et à quelle fréquence ?

La régularité des séances est plus importante que leurs fréquences et dépend des situations de chacun et de ce que vous attendez du shiatsu. Parfois une séance ponctuelle (à chaque changement de saison pour un « entretien » de votre potentiel énergétique), parfois des séances plus rapprochées…

Aujourd’hui le shiatsu est pratiqué dans le monde entier, reconnu comme une médecine officielle au Japon, un médecine non conventionnelle dans certains pays européens et comme un art du bien-être en France.

Durée 1h / 75€ – 1h30/95€.

Contactez Sarah 06 23 15 14 68.