menu

Blog

15Nov

Natha yoga au Fakir Club

Bonjour !

Le cours de natha yoga au Fakir Club (13001) aura encore lieu ce jeudi 15 novembre 2018 et jeudi prochain le 22 novembre à 17h45.

A partir du 28 novembre 2018 il aura lieu les mercredis de 18h à 19h15.

FLYER Natha Yoga et Nidra au Fakir Club

 

Tarifs

adhésion annuelle à l’association l’Harmonie du Ki 20€

carte de 10 cours valable 3 mois 120€

cours d’essai 10€

cours à l’unité 15€

Nb : l’adhésion ne sera pas demandée sur un cours d’essai ou un cours à l’unité.

Les cours ont lieu toute l’année sauf pendant les vacances de Noël et du 15 juillet au 31 aout.

La salle dispose du matériel nécéssaire : tapis, coussins et couvertures sont à votre disposition.

Prévoyez un paréo pour mettre sur les tapis et une tenue confortable. Nous pratiquons pieds nus.

Fakir Club

73-75 la Canebière 13001 Marseille

Dans la galerie sonnez à FAKIR CLUB ou composez A277.

Prenez l’escalier A. La salle de pratique se trouve au premier étage, à droite en venant de l’escalier A.

Suivez Fakir club.

Appelez moi pour vous inscrire 06 23 15 14 68 ou venez directement !

Sarah.

05Sep

Rentrée 2018 : natha yoga au Fakir Club les jeudis à 17h45

J’ai le plaisir de participer à la belle aventure du Fakir Club 13001 Marseille pour y proposer un cours de natha yoga les jeudis de 17h45 à 18h45.


PORTES OUVERTES DU 10 AU 16 SEPTEMBRE 2018 : Venez découvrir gratuitement les différents cours proposés par le Fakir Club


Le natha yoga est un yoga d’énergie.

Il met sur le même plan, postures, visualisations dans la structure énergétique, concentrations et relaxations, le souffle étant la clé de voûte de la pratique.

 

Le cours comportera, selon l’énergie du groupe et de l’instant – donc pas systématiquement, des méditations et des exercices au yoga nidra.

Je prévois des ateliers de yoga nidra de deux ou trois heures certains week end, les dates sont en cours de validation avec l’équipe, infos à suivre donc…

 

 

 

 

Le yoga nidra fait de nous les explorateurs d’états de conscience jusqu’alors méconnus. Au delà d’une simple relaxation le yoga nidra consiste en une série de techniques (souffles, visualisations, méditations guidées) ou l’on recherche un sommeil conscient. Noeuds et tensions se dénouent, un monde de possibles peut alors se révéler.

 

 

La pratique régulière du Natha yoga et du Yoga Nidra harmonise et intensifie les énergies. Le mental apprend à s’apaiser, on développe plus de recul et de stabilité.

Ce cours est adapté à tout le monde. Inutile d’être souple ou en parfaite santé ! Je tiens toutefois à ce que vous me parliez de vos problèmes de santé AVANT le premier cours.

Le Fakir Club dispose du matériel nécéssaire à la pratique mais si vous préférez apporter le vôtre (tapis, zafu, couverture) n’hésitez pas. Prévoyez une tenue confortable et un paréo à poser sur les tapis. Nous pratiquons les pieds nus.

 

Pour venir au Fakir Club (à côté du cinéma les Variétés)

73-75 la Canebière 13001 Marseille

Dans la galerie sonnez à FAKIR CLUB ou composez A277.

Prenez l’escalier A.

La salle de pratique se trouve au premier étage, à droite en venant de l’escalier A.

Suivez Fakir club

 

Les tarifs du natha yoga au Fakir Club

adhésion annuelle à l’association l’Harmonie du Ki 20€

carte de 10 cours valable 3 mois 120€

cours d’essai 10€

 

Sarah Fitoussi 06 23 15 14 68

Enseignante diplômée de la FFEY

 

31Août

Le stage de juin 2017 à Barnave : Mémo de l’atelier hydrolats avec Claire Montesinos.

J’ai enfin mis au propre mes notes et voici le compte rendu de l’atelier HYDROLATS suivi durant le stage de l’Harmonie du Ki en  juin 2017 avec Claire Montesinos Fournier.

 

Les huiles essentielles sont bien connues du grand public. Les hydrolats sont un autre aspect de l’ aromathérapie. Moins connus que les huiles essentielles, les hydrolats bien qu’utilisés depuis la nuit des temps sont souvent de nos jours sous estimés et réduits à leur usage externe, en cosmétique notamment.

Pourtant, les hydrolats ne sont pas moins chargés de principes essentiels actifs et ont un champ d’action beaucoup plus vaste. Les hydrolats de qualité, s’utilisent aussi bien en interne (par voie buccale, rectale ou vaginale) qu’en externe (par voie cutanée). Plus doux et mieux tolérés par les muqueuses et les organismes sensibles, les personnes âgées, les enfants, les femmes enceintes et allaitantes ou les animaux peuvent bénéficier de leurs bienfaits. Toutefois ils ne leurs sont pas exclusivement attribués car c’est le besoin qui va dicter si il faut agir avec plus ou moins de puissance.

Une cellule humaine est composé à 90 % d’eau, l’eau chargée de principes actifs qu’est l’hydrolat est donc en parfaite adéquation avec nos besoins. L’hydrolat est moins puissant que l’huile essentielle mais n’est pas moins efficace !

Sur des problèmes de peau, un traitement aux huiles essentielles peut se révéler fort ou agressif tandis que des hydrolats seront plus doux et agiront plus graduellement.

Excellents draîneurs de fond, les hydrolats agissent sur le terrain qu’ils modifient progressivement. Ils ont une prise directe sur la sphère digestive et sont également bénéfiques pour stimuler le système immunitaire.

Une bonne concentration d’huiles d’essentielles dans les hydrolats se situe entre 1.1 et 1.2%.

Les domaines d’utilisation des hydrolats ne sont pas tous exploités car peu d’études existent à leur sujet mais voici, en plus du domaine de la santé, quelques suggestions d’utilisation :

– en cosmétique on peut par exemple faire un démaquillant maison en mélangeant tout simplement dans un flacon ou même au creux de la main, huile végétale pure d’olive + hydrolat de rose, de lavande ou pour les yeux de bleuet ou de chélidoine.

– en cuisine les hydrolats parfument agréablement les plats. Durant le stage de juin Estelle nous a préparé une salade de carottes parfumée à l’hydrolat de fleurs d’oranger.

– pour désinfecter des petites blessures ou infections chez l’homme ou l’animal

– pour parfumer vos produits home made

– en vaporisation pour éloigner les puces de plancher

 

Trois types de plantes sont utilisés pour la production des hydrolats :

– Les plantes riche en huiles d’essentielles : la lavande, le thym, le pin sylvestre, le sapin, la sarriette… Ces plantes donnent des hydrolats  très aromatiques.

– Les plantes qui contiennent de plus petites quantités d’huiles essentielles comme la reine des prés, la rose, la verveine citronnée…

– des plantes qui ne contiennent pas d’huiles essentielles, mais qui produisent un hydrolat contenant des composés organiques volatiles comme la pensée sauvage, le plantain, l’ortie, le bleuet, la prêle…

Le processus de distillation à tiède 

La vapeur d’eau traverse la plante et en fait éclater les poches à essence pour en extraire les principes  volatiles. On cherche pour ce faire, à ce que la vapeur ait du mal à traverser la plante en dosant bien la quantité mise dans la cucurbite. La pression pousse la température et entraine les spores. L’essence se transforme en vapeur et se mélange à la vapeur d’eau. Le circuit de refroidissement (le serpentin) la refroidit, elle s’imprègne de molécules aromatiques qui se condensent pour donner l’hydrolat.

L’hydrolat est donc l’eau chargée de principes volatiles recueillis lors de la distillation à tiède de la vapeur d’eau.

Dans le cas des roses que nous avons distillées, tous les petits cristaux contenant les principes actifs de la fleur se retrouvent dans l’hydrolat ce qui en fait un produit aromatique très actif.

Voici comment nous avons procédé :

1 La cueillette des roses en début de journée. Pour chaque plante il y a un stade optimal de cueillette. Les roses sont cueillies en début de floraison.

2 Elles sont ensuite entreposées dans la cave, bien au frais, en attendant de les distiller.

3 La distillation : Nous plaçons les roses dans la cucurbite de cuivre et procédons au pesage. Il y avait 4 kg de roses pour cette récolte du matin. L’hydrolat prélevé correspond au poids de plantes fraîches utilisées. Pour 4 kg de roses fraîches, nous avons utilisé 20 l d’eau pour, en fin de processus récupérer 4 litres d’hydrolat.

Le refroidissement du circuit

4 On met de l’eau dans le circuit de refroidissement (serpentin)

5 On allume le feu sous la cucurbite dans laquelle on a ajouté 20 litres d’eau de source. Le choix de l’eau de source, non polluée et peu minéralisée est primordiale pour la qualité finale du produit.

6 Environ une demi-heure plus tard, l’eau bout. La vapeur chargée s’échappe du vase et rentre en contact avec l’eau froide (le serpentin refroidit la vapeur). L’eau chaude est évacuée par un tuyau en aluminium tandis que l’hydrolat s’écoule de l’alambic au bidon de récupération.

7 Enfin, un parfum enivrant, encore un peu chargé de chaleur, se diffuse alors dans toute la cour où nous sommes réunies, c’est le bonheur !

En attendant la distillation les roses sont au frais

Une fois la distillation achevée, nous avons stocké l’hydrolat de roses dans la cave fraiche et embaumée le temps de la mise en bouteille le lendemain. C’est alors que nous avons pu fabriquer nos mélanges d’hydrolats personnalisés. Chacune est repartie avec son  mélange personnalisé (anti inflammatoire, anti stress, équilibrant de l’élément TERRE pour la tendance à ruminer ).

 

 

 

CE QU’IL FAUT RETENIR

Du petit yin au grand yang aromatique !

Plus la plante distillée est ligneuse plus la vapeur traverse difficilement la plante et plus le temps de distillation est long. Avec la rose c’est assez rapide puisque nous avons compté 20-30 mn. Avec le pin sylvestre ou le genévrier la distillation peut prendre jusqu’à 6 heures.

Durant la distillation il est important de laisser le temps aux choses de se faire et de bien en équilibrer l’eau et le feu. Les composants sortent alors progressivement, libérant leurs molécules de tête, légères, de corps, plus denses et de queue aux composants plus lourds.

L’alambic en cuivre

La rentabilité qui oblige à distiller rapidement en chauffant fort tout le long du processus et qui ne va pas jusqu’à la queue de la distillation prive hélas l’utilisateur de composants spécifiques (tels que les coumarines), primordiaux pour la qualité du produit c’est pourquoi il est important d’acheter les huiles essentielles et les hydrolats en bio et idéalement directement auprès de producteurs paysans.

 

 

Toutes les plantes médicinales cueillies selon des critères de qualité bien précis peuvent être distillées pour devenir des hydrolats. Même si elles n’ont pas d’huiles essentielles, elles contiennent quand même une forme, des minéraux, des informations. L’eau qui est de nature bipolaire capte tout cela.

La bardane. Plante antibiotique, elle  peut aider à  lutter contre le staphylocoque doré, les abcès ou la maladie de lyme. Elle se mange ! (un peu comme des salsifis).

La cardaire dite « cabaret des oiseaux ». Elle est utile dans la maladie de lyme et préventive des piqures de tiques.

 

La mauve anti infectieuse adoucit les poumons. En phyto-énergétique la mauve tonifie Rate Pancréas, l’élément TERRE.

 

L’information contenue dans un hydrolat est notamment son état vibratoire. L’énergie vibratoire d’une huile essentielle ou d’un hydrolat est très importante. Ce sont les informations transmises à la plante par son environnement naturel. Cette notion est à la base de la médecine holistique qui considère le corps comme un tout en interaction permanente avec son environnement. Une huile essentielle et un hydrolat provenant de la même plante n’ont ni la même densité ni les mêmes principes actifs. L’huile essentielle contient principalement des molécules lipophiles tandis que l’hydrolat contient des principes volatiles hydrophiles légers dans une proportion d’environ 2 à 3 / 1000.

 

 

L’Achille millefeuille soulage les spasmes gastriques et intestinaux. Elle disperse les méridiens du FEU, Ceur Intestin grêle et Constricteur du coeur.

Les hydrolats se conservent pour une durée maximum d’un an. Toutefois, c’est une précaution car on constate en général qu’ils restent excellents même au bout de plusieurs années. Pour ma part, j’achète de l’hydrolat de roses chez Claire Montesinos tous les ans et je préfère toujours utiliser celui acquis l’année précédente qui a eu le temps de développer un parfum encore plus suave et subtil.

 

L’atelier hydrolats avec Claire Montesinos

Quelques autres plantes vues durant l’atelier :

La lavande vraie est apaisante du sytème nerveux, anti inflammatoire et digestive. Elle fait partie des grands anti spasmodiques et est calmante des douleurs.

La lavande aspic contient beaucoup de cinéols et de ce fait sera aussi utilisée en anti douleur. Sa spécificité est de calmer toutes les piqures. On l’utilise pour les voies respiratoires.

Le lavandin est un croisement entre la lavande vraie (aussi appelée lavande fine) et la lavande aspic.

Le melilot qui fleurit en juin est une plante apaisante. Elle est un puissant fluidifiant sanguin. On l’utilise pour la ménopause, pour améliorer la qualité du sommeil et soulager les bouffées de chaleur. C’est une plante dite mellifère* car son nectar et son pollen sont appréciés des insectes butineurs.

*mellifère : les insectes l’aiment beaucoup et viennent y butiner. Le millepertuis est une plante mellifère.

La sentoline est excellente pour lutter contre les oxyures.

Les plantes toxiques sont surtout utilisées en homéopathie, ce dosage donnant l’information de la plante sans son aspect toxique. Il faut bien comprendre que toutes les plantes, à des degrés divers, ont un aspect toxique. C’est le dosage utilisé et le terrain de l’usager qui déterminent leur pouvoir, toxique ou curatif.

Une plante sauvage n’est jamais là par hasard. L’observation d’une plante dans son environnement naturel nous apprend de quoi est fait le terrain sur lequel elle se développe. La plante pousse et s’adapte parce qu’elle cherche à équilibrer un terrain. Par exemple, le chardon transforme le phosphore et le rend assimilable par la terre.

La chélidoine est la seule plante toxique distillée par Claire Montesinos car elle se révèle efficace pour le soin de yeux et pour le foie. Le suc orange de la chélidoine, appliqué localement sur une verrue la fait disparaitre. Rappelez vous que les yeux sont les organes des sens associés au Foie en médecine chinoise.

Le pin sylvestre qui a un effet protecteur de l’immunité développe à la base, sa sève, son huile essentielle, pour protéger le pin des intempéries.

Le géranium rosat est bon pour le pancréas et il protège des moustiques. C’est une plante commune très utilisée en cosmétique car elle a des composants communs avec la rose.

Le géranium bourbon vient quant à lui de Madagascar ou de la réunion.

L’hélichyse italienne dite immortelle est connue pour la puissance de son action sur les hématomes, même anciens, quelle résorbe de manière spectaculaire. Elle est indiquée en cosmétique pour la couperose, les coups de soleil et les anciennes cicatrices d’acné.

 

Le sureau

Le sureau dont on dit que c’est l’arbre des vieilles pierres auprès desquelles il aime pousser sera utilisé (ses fleurs) pour lutter contre la fièvre.

 

 

 

 

 

Le laurier noble « plante de la réussite », c’ est un grand anti inflammatoire. Il est bon pour le tube digestif et les intestins. On l’utilise en massage sur les tendinites. Le laurier noble est une HE aux propriétés énergétiques très yang. Le dos étant plus yang que l’avant du corps qui est plus yin, elle sera appréciée en massage des lombaires mélangée à une macération solaire de millepertuis.

Notez à propos d’une bonne huile de massage que sa proportion en HE sera entre 1 et 5%.

1ml d’HE équivaut à 120 gouttes.

Recette d’huile de massage pour les tendinites :  100 ml huile végétale + 120 gouttes d’HE de Laurier noble


Pour découvrir la ferme SOLAURE de Claire et Etienne Montesinos Fournier  : http://www.solaure.fr


Bibliographie

Le livre de Claire Montesinos : Eaux Florales & Hydrolats | Solaure

L’Aromathérapie exactement de Pierre Franchomme

Michel Odoul et Elske Miles, la phyto-énergétique

Avertissement :

Les hydrolats peuvent complémenter d’autres traitements avec lesquels il n’interagissent pas du fait de leur douceur. Votre médecin, s’il est versé dans l’art des plantes, les praticiens naturopathes, les aromathérapeutes sauront  vous guider dans le traitement dont vous aurez besoin. Notez bien que je suis juste une utilisatrice curieuse et bien entourée, cet article n’est qu’un mémo basé sur le stage, je ne suis pas spécialiste des plantes et des hydrolats.

Aromatiquement vôtre,

Sarah Fitoussi.

31Août

Le stage de juin 17 à Barnave.

 

Le stage de juin à Barnave était un beau moment ! Le cadre de nature, le temps idéal, la passion communicative des plantes de Claire Montesinos et les repas joyeux et créatifs d’Estelle : Notre groupe de femmes n’avait plus qu’à s’épanouir comme des fleurs de printemps !!

C’est dans cet esprit que nous avons …

… marché en silence dans une nature éclatante,

Randonnées silencieuses au petit matin

… après nos do in matinaux, cueilli et distillé différentes roses, magnifiques et enivrantes de parfums…

La cueillette des roses

Chaque variété de rose (Damas, Centifollia…) a sa personnalité, son parfum.

 

 

 

Lumineuse Claire Montesinos, lors de l’atelier hydrolats

 

 

Claire Montesinos Fournier et son compagnon Etienne cueillent fleurs et plantes en sauvage, les cultivent ou les récoltent en bio dynamie. Depuis plus de vingt ans, ils affinent leurs perceptions et leurs connaissances dans le domaine de la distillation des huiles essentielles et tout particulièrement des hydrolats. Leur adhésion au Syndicat des Simples leur permet notamment d’échanger avec d’autres cueilleurs distillateurs sur leurs expériences et de partager leurs précieuses connaissances.

 

 

 

L’atelier hydrolats avec Claire Montesinos

Le refroidissement du circuit

 

 

… pratiqué le do in, en plein air, les pieds dans la rosée,

 

Do in du matin sous le chêne centenaire

 

 

 

 

 

 

 

 

dans la salle de pratique …

L’espace de pratique de la ferme Solaure à Barnave

méditation taoïste sur la terrasse de l’espace de pratique

… pratiqué le shiatsu familial …

Les points de shiatsu sur la cheville

shiatsu sur les pieds

 

…On a bien ri aussi  …

massage naturel à la rivière (même pas froide !)

baignade dans la rivière

 

 

Merci à toutes, Patricia, Sabine, Conception, Nicole, Brigitte, Bernie, Germaine, Muriel et Eliane pour vos belles présences, vos interactions et votre bonne humeur !

 

 

31Août

heureuse rentrée 2018 !

Vous souhaitez mettre du yoga dans votre année ?

Pratiquer un art énergétique ?

Recevoir un shiatsu ou un massage énergétique ?

Apprendre le massage et le shiatsu familial ? 

Sarah Fitoussi propose pour cette rentrée 2018 : Natha Yoga, yoga nidra et do in shiatsu à Marseille.

 

🍃 do in au CNRS

les lundis de 12h15 à 13h15 

CNRS 31 avenue Joseph Aiguier 13008 Marseille

Tarifs selon le nombre d’inscrits.

 

🍃 natha yoga à l’ARI

Le natha yoga conjugue simultanément, postures, visualisations dans la structure énergétique, 

concentrations et relaxations, le souffle étant la clé de voûte de la pratique.

Les jeudis de 12h15 à 13h15 

ARI Castellane 13006 Marseille

3 places disponibles 

Tarifs

adhésion annuelle à l’association l’Harmonie du Ki 20€.

96€ le trimestre (12 cours)

 

🍃 natha yoga au Fakir Club

les jeudis de 17h45 à 19h

Tarifs

adhésion annuelle à l’association l’Harmonie du Ki 20€

carte de 10 cours valable 3 mois 120€

cours d’essai 10€

Fakir Club

73-75 la Canebière 13001 Marseille

Dans la galerie sonnez à FAKIR CLUB ou composez A277.

Prenez l’escalier A. La salle de pratique se trouve au premier étage, à droite en venant de l’escalier A.

Suivez Fakir club

 

🍃 Ateliers de 2 et 3 heures au Fakir Club les week ends

yoga nidra : Le yoga nidra fait de nous les explorateurs d’états de conscience jusqu’alors méconnus. Au delà d’une simple relaxation le yoga nidra consiste en une série de techniques (souffles, visualisations, méditations guidées) ou l’on recherche un sommeil conscient en position assise ou allongée. Noeuds et tensions se dénouent, un monde de possibles peut alors se révéler.

do in et shiatsu familial : Des auto massages et des étirements sur les trajets des méridiens d’acupuncture, des enchainements de manœuvres à pratiquer sur autrui pour se relaxer en famille ou entre ami e s.

massage à l’huile : Apprendre des manoeuvres de base de massage énergétique à l’huile en binôme. 

Plus de précisions sur les dates et les tarifs des ateliers très bientôt.

 

🍃Séances de shiatsu et de massage énergétique au Figuier 13008 Marseille

Pour se relaxer, s’étirer, respirer mais aussi découvrir son potentiel énergétique et mieux s’adapter aux rythmes saisonniers. Le détail des séances ici.

70€/h au Figuier 25 boulevard Barral prolongé 13008. Sur rendez-vous uniquement.

 

Appelez moi pour des renseignements personnalisés, prendre rendez-vous ou connaitre les disponibilités et les tarifs des cours au CNRS et à l’ARI.

Sarah Fitoussi 06 23 15 14 68

04Fév

Stage de printemps dans la Drôme du 14 au 18 juin 2017

Stage de printemps à Barnave

Stage de printemps : do in shiatsu, yoga nidra et découverte des hydrolats à Barnave dans la Drôme du 14 au 18 juin 2017.

Mettre en puissance ses énergies de printemps, nous relier au vivant, à notre propre nature, nous ressourcer, tout simplement !

(suite…)

01Jan

La vie est à nous ! Belle année 2017 !

Pour cette nouvelle année 2017

je nous souhaite

joie et stabilité

Oser vivre autrement,

accueillir tous les possibles

faire face aux longs parcours, pas toujours indemnes mais

se relever, se révéler

plus forts, plus libres que jamais !

à bientôt !

merci de votre confiance

Love & Light

Sarah

13Déc

Fiche élève : Suryanamaskar la salutation au soleil

Il existe un multitude de salutations au soleil. Elles sont toutes certainement très bonnes. Voici la celle des natha yogis.

Ce n’est pas une technique majeure mais suryananmaskar attise et harmonise les différents feux du corps, de l’énergie et du mental.

Cette pratique dynamique stimule le sytème locomoteur, muladhara chakra, et les énergies de la base.

C’est une très belle façon d’entrer dans votre journée (bien que vous puissiez aussi la faire à midi ou même le soir, à vous d’expérimenter le meilleur moment), à faire en direction de l’est.

Les yeux sont ouverts, visualisez le soleil tout le long de la série.

Concentrez vous dans le ventre ou dans l’axe.

Mantra RAM ou OM RAM

A faire lentement avec les indications de souffle données et/ou quand vous vous sentez prêts, rapidement, en rétention à vide (à partir du n°2), à plein (à partir de n°3) .

Une série c’est jambe gauche en arrière en premier, puis jambe droite en premier puis les deux jambes en même temps (saut).

Un petit bhastrika entre les phases vous permettra d’être moins essoufflé.

suryanamaskar-1

Mains et pieds joints.

Installez mulabandha (on le garde tout le long de la série)

Fixez un point en face.

Harmonisez et concentrez souffle, énergie et visualisation du soleil.

 

 

 

2suryanamaskar-2

En expirant, penchez vous un peu en avant. Rentrez le ventre.

 

 

 

 

 

 

suryanamaskar-3

Inspirez en portant les bras en arrière.

Mains jointes ou non.

Cambrez le dos en protégeant vos lombaires grâce à mulabandha et à la conscience dans le centre et la colonne vertébrale*.

 

 

 

 

suryanamaskar-11

Expirez en portant les mains au sol. Menton au sternum.

 

 

 

 

suryanamaskar-5

Inspirez en portant la jambe gauche en arrière.

Genou au sol (ou non).

Etirer la colonne vers le haut.

Regard en face, stable.

 

 

suryanamaskar-6

Tenez le souffle et portez la jambe droite en arrière.

 

 

 

 

suryanamaskar-7

Expirez en descendant, Appuyez d’abord la poitrine au sol.

 

suryanamaskar-8

Inspirez, chien qui regarde vers le haut.

Cambrez, protégez*.

 

 

suryanamaskar-9

Expirez, chien qui regarde vers le bas.

Poussez en arrière avec les bras. Posez les talons au sol.

 

 

 

10 suryanamaskar-10

Inspirez en ramenant la jambe gauche entre les deux mains.

Cambrez, protégez*, fixez un point en face.

 

 

 

11 suryanamaskar-4 / 12

Expirez en ramenant l’autre jambe (les pieds sont joints), le menton au sternum.

 

 

 

 

 

12 suryanamaskar-12

Inspirez en vous redressant et portez les bras en arrière.

Mains jointes ou non.

 

 

 

 

13 suryanamaskar-13

Expirez et joignez les mains devant le coeur.

 

 

 

 

 

 

Bonne pratique, ENJOY ENJOY !!♥

13Déc

Fiche élève : Vrikshasana, l’arbre

Pour ce « grand classique » symbole de verticalité, d’équilibre et de force on est debout, éventuellement près d’un mur (à 50-60 cm).

Observez le souffle. Si il passe plus par la narine droite, mettez vous en appui sur la jambe droite (ce n’est pas une règle fondamentale, juste un « petit plus »).

Pour y rester de 1 à 5 mn (ou beaucoup plus ;-)) de chaque côté, il faudra être parfaitement détendu et il se trouve que l’arbre est une technique très appropriée pour apprendre à détendre et à stabiliser le corps, le souffle et la pensée.

En travaillant régulièrement vrikshasana, vous gagnerez assurément en stabilité du souffle et en concentration.

Le regard

à 2-3 m devant vous au sol

fixe un point à l’horizon

Le souffle

une respiration lente et fluide en allongeant l’expir. Plus le souffle est léger plus l’équilibre est assuré (quand vos poumons bougent tout le corps bouge !)

La visualisation

suivez le trajet du souffle dans la sushumna (la colonne vertébrale) ou concentrez vous dans le coeur.

Bandha 

mulabandha comme une présence

Des positions des mains

écartées du corps avec un mudra  (geste de la sagesse)

en triangle devant le pubis (les deux pouces au niveau du nombril et les doigts se touchent au niveau du dessus de l’os du pubis)

jointes devant le coeur

jointes au dessus de la tête

 

Des positions du pied :

vrikshasana-1-1au niveau du pied

 

 

 

larbreau niveau de la cheville ou du mollet

vrikshasana-1-2au niveau du genou ou plus haut (la malléole ext. posée contre l’aine)

Quittez la posture sur une expiration.

Notez que la jambe d’appui peut être très légèrement fléchie au niveau du genou si vous en ressentez le besoin.

Les contractions du visage sont le reflet de l’ambiance mentale alors souriez, juste pour vous 😉

Quand les tensions s’installent, exercez, avec bienveillance et patience, votre mental à la détente. Trouvez, l’aplomb, la légèreté, sentez l’énergie qui irradie partout. Appuyez vous sur le souffle et sur la stabilité du regard. Laissez le corps, le souffle et le mental se relâcher tandis que vous expérimentez votre verticalité.

Bonne pratique, ENJOY ENJOY ! ♥

 

16Sep

Equinoxe d’automne

Automne et shiatsu

Le 22 septembre ce sera l’équinoxe d’automne

Si l’année civile commence le 1er janvier, la vie sociale, professionnelle et scolaire prend un nouvel essor.

Les arts énergétiques nous invitent à être attentifs aux saisons, aux équinoxes, aux solstices, aux cycles de la lune car ces rythmes cosmiques nous ramènent simplement à notre propre nature.

Suis je à l’écoute de mes besoins en nourriture ? En images, en vibrations sonores ? De quoi mon esprit veut il être nourri ? Mes mains veulent elles malaxer de la terre, tremper dans l’eau, poncer un meuble ? Suis je à l’écoute de ma respiration ? De mes désirs véritables ?

Choyer notre corps, le temple de notre esprit, c’est se mettre à l’écoute des messages subtils de notre nature profonde.

Pour le paysan, vivre au rythme de la nature et de sa nature ne sont que du bon sens.

Pour le citadin, réglé par les lois de notre société fondée sur le travail et la consommation, cultiver l’art, le plaisir et la connaissance de soi deviennent nécessaires.

Le shiatsu, le yoga et le do in sont quelques une des voies qui s’offrent à nous pour affiner cette perception de notre Nature, prolongement de la Nature Mère.

La santé physique et émotionnelle s’entretiennent par la pratique de ces arts qui font de nous des êtres plus conscients et plus stables dont les maux sont prévenus et régulés.

La connaissance du corps, du souffle et de la structure énergétique nous soutiennent dans cette quête de la gestion du stress et du mieux-être.

L’automne : saison du couple de méridiens Poumon Gros Intestin

Poumon maître du Ki

Selon la médecine traditionnelle chinoise, à l’automne, le Ciel et la Terre amorcent leur séparation. C’est le déclin du yang (l’apogée du yang est en été) et la naissance du yin (l’apogée du yin est en hiver).

Le Poumon est associé au métal. Il gouverne les souffles Jing, l’énergie essentielle apportée par l’alimentation. Cette énergie des aliments (Jing) se conjugue avec le ki / Qi  de la respiration (c’est aussi le prâna du yoga). Le Poumon distribue alors dans le corps entier ces énergies combinées, assisté du Coeur et des Reins.

C’est pourquoi on dit qu’il est « le maître des souffles ».

Les souffles pour circuler librement dans tout le corps ont besoin d’espace. Le déploiement des côtes est favorisée par la souplesse des muscles intercostaux, du dos, du diaphragme, des épaules. Quand le corps est stable, souple et ancré, les souffles s’équilibrent et la circulation de l’énergie dans les méridiens/nâdi s’harmonise. La circulation du sang et le rythme cardiaque sont quant à eux apaisés et régulés.

La respiration est un domaine où, un peu comme pour la diététique, on entend tout et son contraire. Aucune méthode n’est bonne ou mauvaise. En revanche, l’exploration de ces techniques, en cours avec un professeur, est le meilleur moyen de savoir les utiliser à bon escient.

En do in, on s’abstient de toute consigne respiratoire pendant la pratique car la respiration spontanée doit s’accorder naturellement avec le mouvement et la concentration. En yoga, la respiration est un apprentissage à part entière, le prânayama.

Avez vous remarqué comme le simple fait de décider de « bien respirer » provoque en nous tout un tas de résistances ?

Cet apprentissage qui doit se faire avec patience et bienveillance commence par l’observation du geste respiratoire.

La respiration est influencée par la posture, les pensées, l’énergie. Mais l’inverse est aussi vrai !

Chaque jour, prenons le temps de l’écoute du corps, du souffle et de l’espace mental. Quelques minutes suffisent pour cette relaxation.

En position allongée sur le dos, les yeux fermés, pieds relâchés, paumes tournées vers le ciel, 

observez le corps. 

Passez lentement et précisément en revue tout votre corps dans cet ordre (qui est indicatif mais pas figé) : 

Observez, voyez, ressentez

votre pied gauche, chaque orteil, le dessus, le dessous du pied

la partie basse de la jambe, dessus, dessous, les côtés,

le genou,

la partie haute de la jambe jusqu’à la hanche.

Observez, voyez, ressentez

votre pied droit, chaque orteil, le dessus, le dessous du pied

la partie basse de la jambe, dessus, dessous, les côtés,

le genou,

la partie haute de la jambe jusqu’à la hanche.

Observez, voyez, ressentez

votre bassin, votre ventre, votre poitrine,

tout votre dos,

votre flanc droit, votre flanc gauche,

Observez, voyez, ressentez

votre main gauche, chaque doigt, 

le dos de la main, la paume,

le poignet, la partie basse du bras,

le coude,

la partie haute du bras jusqu’à épaule gauche.

Observez, voyez, ressentez

votre main droite, chaque doigt, 

le dos de la main, la paume,

le poignet, la partie basse du bras,

le coude,

la partie haute du bras jusqu’à épaule droite.

Ressentez

les omoplates, les clavicules,

la gorge et la nuque,

Observez, voyez, ressentez

l’arrière du crâne, le dessus, le front,

Observez, voyez, ressentez

le visage, tout le visage.

Observez, voyez, ressentez maintenant tout le corps, allongé et relâché…

Savourez cette détente !

A présent, bouche fermée, observez le souffle.

Comment le corps est il engagé dans la respiration ?

Ne changez rien, ne jugez pas, juste, observez le souffle

Va et vient permanent entre l’extérieur et l’intérieur

Sentez la caresse du souffle sur le dessus de la lèvre

Observez par quelle narine passe le souffle

Portez le regard dans le front et observez à présent les pensées, les mots, les sons, les images

Ne chassez pas ces pensées mais laissez les couler comme la vie coule en vous. Vous êtes juste le témoin bienveillant de ces pensées qui passent comme des nuages dans le ciel de votre espace mental

Revenez au corps, bougez un peu, étirez vous.

Pour bien amorcer l’automne je vous propose une séance de shiatsu, un massage énergétique et des cours collectifs et individuels de do in et de yoga.

Mille voeux d’énergie et au plaisir de vous voir bientôt,

Sarah Fitoussi.

Enregistrer

Next page